Avis Manga Meian : Tombée du Ciel – Tome 1

Série en 20 tomes au Japon, « Tombée du ciel » de Suu Minazuki a débarqué en juin 2020 aux éditions Meian, et 8 volumes sont pour le moment disponibles chez nous (le tome 9 est prévu pour le 23 février prochain). La série est donc bien connue des lecteurs japonais, qui peuvent la découvrir depuis 2007, sachant qu’elle a déjà fait l’objet de plusieurs adaptations en série animée et en long métrage. Mais c’est le tout premier tome qui nous intéresse aujourd’hui, que nous avons reçu de la part de son éditeur, et sur lequel nous allons revenir dans cet article. C’est parti !


Avis Manga Meian : Tombée du Ciel - Tome 1 avis manga lageekroomSynopsis : Je m’appelle Tomoki Sakurai et ma devise est la suivante : vive la tranquillité !. Vous ne pensez pas que rien ne vaut une vie normale ? D’ailleurs, il y a un truc qui sort de l’ordinaire… Je fais souvent le même rêve, où je vois une jeune fille dont je ne me rappelle même pas le visage. Ce n’est rien de plus qu’un rêve et je ferais mieux de ne pas y penser… Mais ce jour-là, un ange est tombé du ciel ! Ce premier tome est à découvrir sur le site de l’éditeur, à cette adresse.


Avis Manga Meian : Tombée du Ciel - Tome 1 avis manga lageekroom


Tomoki Sakurai n’est pas du genre à se compliquer la vie. Tout ce qu’il veut, c’est profiter peinard de son quotidien, sans se prendre la tête et en toute tranquillité. Une tranquillité par toujours d’actualité, notamment lorsque son amie d’enfance Sohara, qui a le béguin pour lui, le réveille de façon clairement brutale. Les 2 adolescents sont accompagnés par Eishirô et forment un trio déjà attachant. Notre histoire se déroule à la campagne, lieu idéal pour se la couler douce. Pourtant, Tomoki fait encore et encore le même rêve : un ange l’appelle au secours. Il n’en faut pas plus pour qu’Eishirô théorise et s’emballe sur le sujet, allant jusqu’à parler du « nouveau monde » et de « théorie de la réalité ». Et le jeune ne pensait pas si bien dire, puisqu’une nuit, un ange va tomber du ciel sous les yeux ébahis de Tomoki, qui comprend à ce moment là que sa vie va changer. Un ange qui se présente comme tel : « je suis une angeloïd de compagnie de type Alpha Ikaros. Je suis ici pour satisfaire tous vos désirs, mon maître ». La créature se retrouve enchaînée à Tomoki, son maître donc, et c’est le début de leur nouvelle aventure. Et le jeune homme va rapidement en profiter. S’il se contente de quelques souhaits classiques dans un premier temps (l’argent), il va rapidement utiliser le pouvoir de l’ange pour faire quelques « farces » à ses camarades, en se rendant par exemple invisible. Il laisse même parfois parler son côté un poil « pervers » (on aura forcément des séquences à base de petites culottes), en allant jouer un « mauvais tour » à son amie d’enfance. Mais ce genre de pouvoir n’est pas à prendre à la légère, et une mauvaise décision pourrait bien tout faire basculer. C’est ce qui va se passer, et une phrase à priori anodine de Tomoki va lui montrer qu’il ne faut pas jouer avec le pouvoir. Une expérience assez marquante qui opte pour un ton plus sérieux, tranchant avec l’humour des autres séquences.

Ce premier tome de « Tombée du ciel » mélange surnaturel et humour avec un certain succès. Certains gags sont franchement drôles, et notre trio de personnages est déjà intéressant à suivre. Le côté légèrement « pervers » de notre héros tranche avec la douceur de Sohara, qui est très attachée à lui mais ne manque pas de lui faire payer son comportement, tandis qu’Eishirô est un peu le « cerveau » du groupe. Et puis il y a notre ange, discrète dans un premier temps, mais qui gagne petit à petit en consistance. Son design est magnifique et on sent que ce personnage réservera quelques surprises liées à sa présence sur terre. Visuellement, ce premier tome est vraiment très chouette, avec un style très « années 2000 », qui n’hésite pas à présenter des visages aux expressions totalement exagérées. C’est aussi ça qui rend nos personnages attachants, et qui fait que ce premier tome a son coup de crayon bien à lui.


A lire également :


« Tombée du ciel » est une comédie fantastique qui remplit parfaitement son rôle, du moins dans ce premier tome. Les bases sont posées, les personnages sont attachants, l’ange reste mystérieux et certains gags font vraiment marrer. La série étant longue, il reste à voir si une réelle trame sera mise en place ou si on devra se contenter d’une succession de séquences humoristiques. Comme toujours chez l’éditeur Meian, la qualité est également au rendez-vous, avec un papier épais et de magnifiques pages en couleurs. Nous sommes quoiqu’il en soit curieux de poursuivre l’aventure aux côté de Tomoki et ses amis.


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.