Avis Manga Kana : 5 Minutes Forward – Tome 3

Comment sauver le monde en seulement 5 petites minutes ? C’est la question que nous pose Hiroshi Fukuda avec 5 Minutes Forward (Go-fungo no Sekai en japonais), une série en 7 tomes terminée au Japon dont le tome 3 est disponible depuis le 21 août aux éditions Kana via leur label Dark Kana. Après 2 premiers tomes particulièrement intenses qui laissaient nos héros en bien mauvaise posture, nous avions hâte de découvrir la suite de cette histoire de fin du monde. Yamato et ses amis seront-ils capables de changer le futur ?


avis 5 Minutes Forward tome 3 Kana blog manga lageekroomSynopsis : Tokyo, Yamato Shiroaya est un lycéen ordinaire qui souffre d’un complexe d’infériorité par rapport à son jumeau, Yûto. Un jour, un mystérieux voyant confie à Yamato un étrange bracelet qui lui permettra d’aller dans le futur puis de revenir dans le présent. Mais il ne pourra être utilisé qu’une seule fois et sans savoir à quelle date on atterrira ! Incrédule, Yamato se retrouve pourtant projeté dans un avenir incroyable où des statues de bouddhas géantes sont en train de massacrer les humains et menacent la vie de son frère et de ses amis. Le monde a complètement changé ! Yamato s’apprête alors à retourner dans le présent, décidé à tout faire pour empêcher ce massacre. Sauf qu’il se rend compte, au dernier moment, que ce « futur » doit se produire seulement cinq minutes après le moment où il est parti ! Ce tome 3 est disponible aux éditions Kana à cette adresse.


avis 5 Minutes Forward tome 3 Kana blog manga lageekroom


Le monde apocalyptique de 5 Minutes Forward fait froid dans le dos ! Et pourtant, il ne se déroule que 5 minutes dans le futur… Notre héros Yamato, qui s’est retrouvé projeté dans ce futur atroce dans lequel des bouddhas géants déciment les humains, va devoir récupérer un maximum d’informations avant de retourner dans le passé et éviter le drame. Après avoir rencontré Jirô, un mystérieux homme revenu du futur qui utilise l’Odd Genius, une sphère puissante pulvérisant les statues, Yamato et sa bande se rendent dans les décombres du métro pour faire la peau au Ragaraja. Cette imposante créature n’est malheureusement pas seule dans les souterrains, et ce sont 2 colosses qui se dressent devant Yamato et les autres. Un combat acharné commence donc, et celui-ci va durer la moitié de ce tome. Tout le monde en prend plein la poire et la violence est au rendez-vous, les bouddhas étant résistants et quasi increvables. Tous n’ont malgré tout qu’une idée en tête : empêcher à tout prix Yamato de mourir, car il est le seul espoir de l’humanité, pouvant retourner dans le passé. Seulement voilà, à quoi bon se sacrifier pour Yamato si ce dernier se retrouve seul dans ce monde dévasté ? « C’est bien beau d’être le seul à rester en vie, mais après je fais quoi ? » hurle Yamato. Refusant de fuir, il va se donner corps et âme dans ce combat et utiliser ses nouveaux pouvoirs pour tenter de renverser la situation. On se rend compte, et cela renvoie à la situation sanitaire actuelle du monde, que tout ne tient qu’à un fil. Une catastrophe naturelle ou un guerre peuvent faire sombrer l’humanité en quelques minutes, et il faut vivre chaque instant au maximum en évitant les regrets.

Dynamisme et intensité sont les maîtres mots de ce combat. On sait que n’importe qui peut y passer, et l’émotion est au rendez-vous. Mais il semblerait que tout ne soit pas perdu, et que le futur puisse être changer, en témoigne le journal de Michiru, qui semble avoir changé suite aux derniers événements. Non, tout le monde n’est pas mort durant les événements du métro, contrairement à ce qui était écrit. Le dernier tiers du tome intègre de nouveaux personnages, et l’un d’eux sera d’une importance capitale. Mais nous en reparlerons dans notre avis sur le tome 4 ! Toujours aussi rythmé, ce tome 3 enchaîne les séquences avec une certaine puissance, et la violence est une nouvelle fois au rendez-vous. Les bouddhas sont des créatures monstrueuses qui semblent prendre du plaisir à jouer avec les têtes humaines. Visuellement, le tout est à nouveau très efficace, malgré un découpage parfois un poil confus. Certaines illustrations font quoiqu’il en soit froid dans le dos, et les combats ne manquent pas de pêche ! De nombreuses questions restent sans réponse, mais il semblerait que le tome suivant soit plus qu’important. Vivement !


A lire également :


Ce tome 3 de 5 Minutes Forward ne baisse pas en intensité et confirme les chouettes sensations laissées par les précédents. C’est toujours aussi rythmé et parfois violent, et nos personnages font preuve d’un courage incroyable. L’auteur s’appuie sur des thèmes forts comme la famille ou le sens du sacrifice pour nous balancer des messages en pleine poire, sur la vie et certains événements pouvant tout faire basculer. L’auteur n’en oublie pas d’étoffer son scénario en faisant intervenir de nouveaux personnages, et la suite est vraiment prometteuse. On vous donne rendez-vous en novembre pour la suite !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *