Avis Manga Kana : @Ellie – Tome 1

Bonjour ! Vous allez retrouver pas mal de Shojo (équivalent de la romance dans le milieu littéraire) sur le blog prochainement : j’ai appris à les apprécier et c’est le genre que je lis en ce moment. Bien entendu, d’autres styles seront très vite de retour ! J’ai reçu récemment le tome 4 de @Ellie de la part des Editions Kana, mais pour bien comprendre l’histoire, je me suis procurée les 3 premiers tomes. C’est sur le tout premier que je vais revenir dans cet article : un Shojo qui change, il faut en parler. Let’s go !


Synopsis du tome 1: « Eriko est une lycéenne discrète que l’on ne remarque pas. Son seul plaisir est d’admirer Akira Ômi, un beau jeune homme plein de fraîcheur, et de tweeter ses fantasmes quotidiens sur Internet sous le pseudo Ellie . Mais, un jour, elle découvre par hasard la vraie nature d’Ômi. Et ce dernier prend connaissance des tweets embarrassants d’Ellie…!! »


Avis Manga Kana : @Ellie tome 1 lageekroom blog jeux video manga gaming


Tout au long de la lecture de ce premier tome, nous suivons la vie d’Eriko (allias Ellie), une lycéenne assez insignifiante. Elle n’a pas vraiment d’amis et s’imagine être totalement transparente aux yeux des autres. Elle à donc décidé de créer son monde imaginaire et peut ainsi modeler sa vie comme elle l’entend. Elle décide de partager cet univers si personnel avec sa communauté Twitter (qui ignore au passage sa véritable identité). Mais un jour, Ômi, le garçon sur lequel elle fantasme, va découvrir son petit secret, et Eriko va être obligée de se confronter à la réalité des choses. Il n’est d’ailleurs pas tout à fait comme dans ses fantasmes (au premier abord, une personnalité idyllique puis en creusant un peu plus, on s’aperçoit vite que c’est plus compliqué que ce qu’elle décrivait sur son compte Twitter). Je trouve ce Shojo super original et ce premier tome donne envie d’en savoir plus. C’est une oeuvre qui sort du lot et qui sait exploiter les ficelles du genre, et l’héroïne est finalement attachante, tout comme Ômi. Je trouve ça très intelligent et moderne d’y intégrer un réseau social, et la plupart d’entre nous ne sera pas perdu, utilisant Twitter ou d’autres réseaux au quotidien.


Avis Manga Kana : @Ellie tome 1 lageekroom blog jeux video manga gaming


Ce premier tome fait figure d’introduction, sans trop en dire sur le passé de nos deux personnages. Après le chapitre 1, nous avons quelques indices sur le comportement (faussé) de Ômi lorsqu’il est entouré de ses amis, et celui-ci n’est en réalité pas comme il le fait croire. Ômi et Ellie ne sont finalement que le reflet de la société actuelle, dans laquelle il est facile de se cacher derrière un masque pour ne pas dévoiler son vrai visage, et ainsi éviter d’être vulnérable ou d’être jugé par des gens mal attentionnés. Ellie possède un côté effacé face aux autres, mais il faut dire qu’elle ne fait rien pour s’affirmer et montrer qu’elle existe. Quant à Ômi, il est tout l’inverse, en étant le centre de l’attention sans vouloir l’être… Un comble pour nos héros. Les dessins sont simples, efficaces et dynamiques. On y trouve, et c’est une chouette idée visuelle, des petits encarts nous proposant les tweets postés par Eriko, qui sont plutôt hilarants et rafraîchissants. Les mimiques des personnages sont travaillées, et on se laisse totalement amadouer par leurs expressions. Petit bémol néanmoins pour le mot « pervers », utilisé régulièrement dans ce tome 1. Je pense qu’au Japon et en France, ce mot ne signifie pas tout à fait la même chose, et on se retrouve face à une différence culturelle. On parle ici de perverse, soit une fille qui sent « simplement » le sweat d’un garçon : aucune idée trop étrange ne vient traverser l’esprit de cette jeune lycéenne (comme le mot perverse pourrait nous le faire croire), qui laisse libre cours à son imagination.


Avis Manga Kana : @Ellie tome 1 lageekroom blog jeux video manga gaming


Pour conclure, je dois dire qu’@Ellie est une jolie découverte proposant un univers frais, doux et agréable à lire. Il pose mine de rien la question du regard des autres, et l’amitié est aussi très importante dans le récit, au même titre que l’acceptation de soi. Ce manga nous procure une touche de fraîcheur et l’idée d’inclure un réseau social est réussie et résolument moderne (nous sommes quasi tous connectés en 2019 et cela nous parle forcément). Après lecture de ce tome 1, j’ai envie de poursuivre l’aventure afin de savoir ce que vont devenir nos deux héros, et surtout ce que va apporter le personnage de Aoba. On ne sait rien du passé de ces deux « amis », Aoba et Ômi, et cela reste intriguant. Les dessins proposés par Fujimomo sont très bien réalisés et les expression sont réussies. Je vous conseille donc d’attaquer @Ellie si ce n’est pas déjà le cas : un bon Shojo avec pas mal de de pep’s, des thèmes forts et quelques touches d’humour ! N’hésitez pas à donner, vous aussi, votre avis ! Je suis également ouverte à toute proposition de manga à lire et à découvrir : il y a tellement d’œuvres de qualité que je suis certaine que vous saurez m’en conseiller ! A très vite !



Nouvia – Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *