Avis Manga Chatto Chatto : Dragon Metropolis – Tome 3

Après un premier tome réussi mais un peu confus et parfois trop dense, Dragon Metropolis était parvenu à monter en puissance dans son tome 2, avec une histoire qui gagnait en intérêt en se concentrant sur une enquête prometteuse. Toujours aussi riche et réussi, l’univers steampunk de l’auteur taïwanais Barz Jr ne demande qu’à se développer davantage, et nous attendions ce tome 3 avec une certaine impatience. Disponible depuis le 11 décembre dernier aux éditions Chatto Chatto, ce nouveau volume fait suite au mystère des veines du Dragon. Notre héros Zhengyi pourrait bien gagner en popularité, et c’est ce que nous allons voir dans notre avis ci-dessous !


Avis Manga Chatto Chatto : Dragon Metropolis – Tome 3Synopsis : Zhengyi, qui vient de résoudre le mystère des veines du Dragon, voit sa réputation grandir dans les rues de Dragon Dynasty. Il profite de cela pour ouvrir à l’étage du restaurant le Rosier, le “bureau du détective Long Zhengyi”! Alors qu’il pensait enfin démarrer son entreprise et la faire prospérer, il s’est attiré la colère de You et risque maintenant d’être expulsé de son bureau. Alors qu’un destin d’errance et de vagabondage guette Zhengyi, pourra-t-il reconstruire son amitié avec You et passer un Nouvel An sans encombre ? Ce tome 3 est à découvrir sur le site de l’éditeur, à cette adresse.


Avis Manga Chatto Chatto : Dragon Metropolis – Tome 3


Le tome 2 de Dragon Metropolis était clairement réussi, avec des enjeux intéressants et des thèmes forts abordés. L’histoire montait en puissance, et cet arc narratif a trouvé son dénouement. Zhengyi, accompagné de Cao Xuanzi, une fonctionnaire de la cour impériale aux jambes aussi longues que puissantes, a mis fin aux agissements de Tuoba Han, le chef de la Tuoba Ingénierie. Mais ce dernier n’est qu’un pion, et ce sont les chambres du commerce étrangères qui tirent les ficelles, et Zhengyi peut le prouver. Mais contre toute attente, Zhengyi va choisir de ne pas rester dans l’anonymat et de monter sa propre affaire, à savoir une agence de détective. Il va choisir comme endroit pour s’installer le bar de You, à l’étage plus précisément. You n’est pas forcément ravie de la tournure des événements, elle qui peine à trouver du personnel pour son établissement. Là où le tome 2 nous embarquait dans une enquête bien écrite, ce nouveau volume fait une pause et s’attarde davantage sur ses personnages, à commencer par Chang Jie, une envoyée spéciale du quotidien de Dragon Dynasty qui va enquêter sur notre héros et tenter de revenir aux sources pour découvrir qui il est vraiment. A l’image du premier tome, la narration est une nouvelle fois assez confuse. On passe rapidement d’un personnage à un autre et il est souvent difficile de bien se repérer. L’histoire n’avance d’ailleurs que très peu, mais on en apprend davantage sur You et ses premiers pas au Rosier. Elle est arrivée seule à Dragon Dynasty, à l’image de Zhengyi, et son histoire est vraiment intéressante. Heureusement, la fin du tome lance un tout nouvel arc narratif, avec l’arrivée d’un client pour Zhengyi : Alexander Cronusov Excalibur est le président honoraire du groupe Excalibur, et sa demande concernera sa fille Artemis. Ce nouveau personnage en impose par sa carrure mais également son parcours : il développe activement le marché des prothèses never-ending et ses méthodes sont apparemment sordides.

Visuellement, ce tome 3 en jette toujours autant, avec un mélange tradition/modernité franchement classe. Le mangaka ne manque pas d’idées pour mélanger des visuels chinois traditionnels avec des éléments steampunk, le tout donnant des illustrations bourrées de détails et visuellement stylées. L’immersion est donc totalement au rendez-vous, et les personnages bénéficient également d’un grand soin, avec un chara-design varié et des regards très expressifs. La qualité globale de l’ouvrage est à saluer, avec un papier épais et une couverture superbe. Seule la traduction affiche quelques couacs ou petites fautes d’orthographe.


A lire également : 


Après un tome 2 emballant, ce nouveau volume de Dragon Metropolis s’est avéré moins réussi à nos yeux. Si la qualité visuelle est au rendez-vous, avec un univers superbement détaillé, des personnages réussis et un mélange tradition/modernité qui fonctionne toujours aussi bien, c’est la narration qui pose parfois quelques soucis. Le tout est trop souvent confus et on passe rapidement d’un personnage à un autre en se demandant où l’auteur veut en venir. Heureusement, une nouvelle intrigue se profile, avec l’arrivée du charismatique Alexander Cronusov Excalibur, qui devrait réserver quelques surprises ! Nous en saurons plus dans le tome 4, prévu pour le mois de février 2021. 


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.