Avis Manga Glénat : Alter Ego (one-shot)

On termine notre tour d’horizon de la collection Shojo + de chez Glénat avec « Alter Ego », un one-shot espagnol d’Ana Cristina Sanchez, disponible lui aussi dès ce mercredi 3 février 2021. Amitié et amour seront les mots-clés de cette « romance d’un autre genre » comme nous l’annonce l’éditeur, que nous avons pu découvrir avec un peu d’avance afin de vous en parler. C’est parti !


Avis Manga Glénat : Alter Ego (one-shot) avis manga lageekroomSynopsis : Quand sa meilleure amie Elena lui annonce qu’elle a maintenant un petit copain, la jeune Noel a déjà beaucoup de mal à l’accepter. Alors quand June, une autre amie très proche d’Elena arrive dans l’équation, c’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase ! Mais au fur et à mesure que Noel et June apprennent à se connaître, leur rivalité se mue petit à petit en un sentiment tout nouveau… Ce joli one shot romantique vous est proposé par une autrice européenne, qui a su créer des héroïnes aux sensibilités proche de nos lectrices. Cette histoire d’amour entre deux étudiantes à la fac, racontée avec justesse et naturel, plaira indubitablement à tous les cœurs sensibles. L’ouvrage est à découvrir sur le site de l’éditeur, à cette adresse.


Avis Manga Glénat : Alter Ego (one-shot) avis manga lageekroom


La vie de Noel est sur le point d’être chamboulée. Sa meilleure amie Elena vient en effet de trouver un petit copain, et une autre amie proche d’Elena, qui vivait jusqu’ici à distance, va déménager pour se rapprocher d’elle. Le relation forte qui liait Noel et Elena pourrait donc évoluer, et Noel a bien du mal à accepter la situation, elle qui souhaite garder Elena pour elle toute seule. Et cela se comprend : Noel est amoureuse en secret, et depuis 6 années déjà, de sa meilleure amie. Alors quand cette dernière se met en couple, et que la jolie June débarque dans l’équation (elle aussi est amoureuse d’Elena, décidément), c’est forcément l’explosion dans la tête de Noel, dont le caractère parfois colérique est déjà bien connu de ses ami(e)s. Mais contre toute attente, et alors que c’est presque une guerre qui se préparait entre elles, Noel et June pourraient bien se rapprocher… L’histoire que nous raconte l’autrice est basée sur des faits réels, « construite à partir d’une situation vécue ». Ce genre de triangle amoureux n’a en effet rien de vraiment surprenant, si ce n’est qu’il s’agit de 3 filles dans le cas présent. « Alter Ego » étant un one-shot, il se concentre sur ses personnages et se contente d’une intrigue tout à fait classique qui va même parfois un peu vite (je te déteste puis je t’aime en seulement quelques pages). June débarque et s’installe pile en face de chez Noel, ce qui a le don d’énerver cette dernière, Elena vient de se mettre en couple avec son petit ami, et on découvre nos personnages aux caractères bien trempés au zoo ou encore au restaurant. Mais ce sont les sentiments qui prédominent tout au long du récit, à commencer par l’amitié et l’amour et tout ce que cela implique, comme la possession, l’envie ou encore la jalousie. Des sentiments compréhensibles, humains, mais qui sont souvent susceptibles de détériorer des situations. Quand les sentiments sont trop forts et que cela vire à l’obsession, ils peuvent avoir un effet destructeur.

C’est pourquoi l’autrice nous parle également de rédemption et de l’évolution de Noel. Cette dernière voit une rivale débouler dans son quotidien, et June n’y va pas de main morte et dit clairement ce qu’elle pense. Et contrairement à ce que l’on aurait pu croire dans une premier temps, les 2 jeunes femmes vont se rapprocher, et se découvrir des sentiments mutuels. L’histoire se découvre donc avec plaisir, avec une narration fluide et des personnages qui parviennent à être correctement développés malgré le statut de one-shot de l’ouvrage. Une certaine souffrance est même palpable chez nos héroïnes : Noel a bien du mal à contenir sa colère face aux différentes situations tandis que June est marquée par un passé douloureux. Ajoutez à cette narration fluide un coup de crayon franchement chouette, et vous obtenez une œuvre réussie, qui sait traiter ses thèmes forts avec justesse et douceur. A l’image des autres ouvrages de la collection, « Alter Ego » est parfois un peu classique, mais il se lit avec plaisir et parvient à faire passer quelques messages importants, voire touchants.


A lire également : 


« Alter Ego » est un one-shot réussi, qui sait mettre en scène ses personnages et créer des situations intéressantes. L’autrice espagnole nous parle d’amitié, d’amour, mais également de passé douloureux, de jalousie ou encore de rédemption. Des thèmes forts traités avec justesse tout en évitant certains clichés, malgré un certain classicisme de l’ensemble (comme les autres œuvres de la collection d’ailleurs). Nos héroïnes s’avèrent malgré tout attachantes, et la lecture reste plaisante du début à la fin. 


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.