Avis Manga Shibuya Productions : Blitz – Tome 5

Créée et scénarisé par Cédric Biscay, le créateur de Shibuya Productions, la série « Blitz » se poursuit avec un tome 5 qui vient tout juste de sortir, le 12 novembre très exactement. Le manga co-scénarisé par Tsukasa Mori et dessiné par Daitaro Nishihara est parvenu à monter en puissance tome après tome, et les enjeux sont désormais posés : le stage d’entraînement est terminé, et nos héros vont devoir se qualifier pour participer au tournoi national. Comment va se dérouler ce tournoi de repêchage ? C’est ce que nous allons voir !


Avis Manga Shibuya Productions : Blitz – Tome 5Synopsis : Le stage au camp de Kaoru se terminant, nos amis vont se rendre directement au tournoi de repêchage, où ils devront affronter deux collèges redoutables habitués de la compétition. Leur mission décrocher une place pour le tournoi national. Dès leur arrivée, nos héros vont être soumis à forte pression avec un événement inattendu, qui va les plonger directement au cœur de la compétition. Leur préparation mentale acquise avec Kaoru va-t-elle leur permettre de rivaliser avec ces nouveaux adversaires ? Certains protagonistes de l’histoire se rapprochent de leur but. Karl peaufine sa préparation avec son professeur Kiba. Mister Sissa dévoile une partie de ses plans concernant son projet d’IA. Quant à Garry Kasparov, il arrive en Asie et annonce son intention d’aller observer le tournoi national pour découvrir de nouveaux talents.


Avis Manga Shibuya Productions : Blitz – Tome 5


Le stage au camp de Kaoru est désormais terminé, et Tom et ses amis en ressortent grandis. Tous ont fait de gros progrès, et en particulier Harmony, qui devrait désormais parvenir à surmonter ses doutes. La concentration a été le maître mot de leur apprentissage, et le concept de « palais mental » semble avoir été efficace. C’est donc avec une énorme motivation et une confiance retrouvée que notre groupe va se rendre au tournoi de repêchage, et les premiers matchs vont pouvoir commencer. La bonne humeur est au rendez-vous, malgré la tension inhérente à ce genre d’événement ! Qui plus est, Tom et ses amis tombent sur les membres du collège Hakki, avec à leur tête des personnages vite accrocheurs comme Mana Kaibara, la présidente du club, ou encore les jumeaux Kuronami. Mais c’est un profond respect qui existe entre tous ces joueurs, et les affrontements n’en seront que plus passionnants. On est loin de la provocation gratuite et énervante de Kô et son groupe, et l’ambiance est très différente cette fois-ci, avec même des rapprochements inattendus entre certains personnages. Mais attention, la compétition est bien là, et Tom, Laurent ou encore Anne vont devoir mettre en pratique leurs nouvelles capacités. Ce tome démarre de façon rythmée, et on entre immédiatement dans le vif du sujet. Les informations durant les matchs sont très nombreuses et les coups sont parfaitement détaillés, chose qui manquait dans le premier tome par exemple. De nombreuses techniques sont expliquées, comme la défense Alekhine ou encore la variante Rossolimo, avec des détails supplémentaires dans le lexique à la fin du tome. C’est parfois complexe, surtout pour les néophytes, mais cela n’empêche pas de se prendre au jeu ! Les combats s’enchaînent, les techniques également, et la tension est à son comble.

Une nouvelle fois, le travail sur les personnages est réussi. Laurent est mis en avant dans ce tome, lui qui a du mal à canaliser son envie de victoire. Son adversaire va d’ailleurs droit au but en s’adressant à lui : « est-ce que tu t’es déjà battu à fond, sans te soucier de perdre ? T’es-tu déjà immergé dans le jeu sans honte ni prétention ? ». Des mots difficiles à avaler pour Laurent, qui pourrait bien perdre ses moyens. Il faut prendre des risques en jouant, quitte à faire des sacrifices, et le mental est souvent mis à rude épreuve. Les échecs demandent concentration, intelligence tactique, anticipation, et beaucoup de calme pour ne pas commettre d’erreurs ! En cas de victoire, direction le tournoi national de Kyoto, qui regroupera les collèges déjà qualifiés. Autant dire que le niveau sera très élevé. On retrouve également dans ce tome des visuels très réussis, à commencer par ces séquences durant lesquelles nos héros sont plongés dans un univers chevaleresque, avec des combats mis en scène comme des affrontements de guerriers. C’est beau et dynamique, et le parallèle avec les coups portés durant les matchs fonctionne bien. Une nouvelle fois, le parrain du manga Garry Kasparov fait une apparition dans ce tome, avec son arrivée au Japon. Sissa est également présent, et veut s’allier à Riko pour mettre son plan à exécution.


A lire également : 


On n’est jamais déçu à la fin d’un tome de « Blitz ». Aussi intelligent que dynamique, le manga parvient parfaitement à restituer ce que représentent les échecs : un sport complexe, qui demande de nombreux atouts pour être maîtrisé. Très complet dans les détails des matchs, ce tome 5 ne laissera néanmoins pas les débutants sur le carreau grâce à ses nombreuses explications. Le suspense est au rendez-vous, les personnages sont bien écrits et les visuels sont une nouvelle fois variés : que demander de plus, à part la suite, prévue pour février 2022 !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.