Avis Manga Doki-Doki : Cube Arts – Tome 2

C’est le 26 août prochain que seront disponibles les 2 premiers tomes de Cube Arts aux éditions Doki-Doki. Nous avons reçu ce deuxième tome à peine quelques jours après la réception du premier, et avons ainsi pu découvrir la suite de l’aventure de Takuto, piégé dans le jeu vidéo Cube Arts avec ses amis, un monde entièrement composé de cubes rappelant le jeu culte Minecraft. Loin d’être une promenade de santé, le jeu a réservé de bien mauvaises surprises aux joueurs, dans l’incapacité de quitter la partie suite à une maintenance. Comment nos héros vont-ils s’en tirer ? C’est parti !


Avis Manga Doki-Doki : Cube Arts – Tome 2 blog manga lageekroomSynopsis : Élève de seconde, Takuto est convié à essayer « Cube Arts » un nouveau jeu vidéo sandbox en 3D. La version bêta n’est visiblement ouverte qu’aux lycéens du pays… Grâce au casque de réalité virtuelle fourni, il parvient à s’immerger dans un monde entièrement composé d’une infinité de cubes. Un monde où l’on peut miner, bâtir, élever, forger, chasser et… se battre ! Car tout n’est pas aussi fun que prévu : suite à un bug du programme, Takuto et ses amis sont désormais coincés dans le jeu et sont pourchassés par des créatures faites de blocs. Parviendront-ils à survivre dans ce monde virtuel où la mort semble bien réelle ?


Avis Manga Doki-Doki : Cube Arts – Tome 2 blog manga lageekroom


Se retrouver plongé dans l’univers d’un jeu vidéo a tout d’un fantasme pour la plupart des geeks que nous sommes ! Et un jeu comme Minecraft serait le parfait candidat pour nous faire découvrir un univers atypique et riche en possibilités. Seulement voilà, l’univers de Cube Arts n’est bucolique qu’en apparence, et de nombreux monstres (et bien pire) rôdent dans les parages, obligeant nos héros à fortifier leur base. Leur nouvel objectif ? Secourir Noa, enlevée à la fin du tome précédent par Gaku, un esclavagiste utilisant des appâts humains pour aider sa bande à faire la peau à certains monstres puissants. Gaku le dit lui-même : « les gentils joueurs, honnêtes et innocents, sont utilisés sans vergogne par ceux qui veulent assouvir leurs désirs. Vous n’imaginez pas à quel point ce monde est sordide ». L’univers de Cube Arts ne serait-il pas le reflet de notre société, dont la dichotomie entre les riches et les pauvres ou les forts et les faibles est de plus en plus importante ? Mais avant de pouvoir secourir Noa, Takuto et ses amis vont devoir s’équiper en conséquence. Le jeune homme décide donc d’utiliser le diamant trouvé dans la grotte pour se fabriquer un grande épée, plutôt difficile à manier. Ce tome 2 démarre donc de façon on ne peut plus sérieuse, mais n’oublie pas de proposer quelques moments plus légers, durant lequel notre bande va découvrir les joies de la construction. Un moment qui rapprochera les personnages, solidifiant leur amitié, mais la dure réalité de ce monde va vite les rattraper. Et que dire de Haruka, la jeune fille qui servait d’appât dans le combat à la fin du tome 1, et qui semble en savoir beaucoup sur le jeu. Celle-ci ne parle pas, mais tente de communiquer avec Takuto. Ce tome 2 nous fait également découvrir la « soul stone », une mystérieuse pierre brillante laissée par les joueurs qui viennent de mourir. Gaku semble en tout cas fortement s’y intéresser.

Ce tome 2 est dans la lignée du premier, et même si l’histoire progresse peu, on en découvre davantage sur les nouveaux personnages. L’univers reste travaillé et suffisamment riche pour accrocher lors de la lecture, et le ton mature de l’ensemble alterne avec certaines séquences plus légères. On se retrouve à nouveau confronté à des thèmes forts liés à l’esclavagisme, l’agression sexuelle, mais également l’amitié et la vengeance. Toujours aussi précis, les dessins gagnent en qualité et l’auteur Tomomi Usui nous présente un peu plus son univers et son bestiaire, dont certaines créatures sont vraiment menaçantes. Le jeu vidéo et son lexique sont toujours au cœur de l’aventure, et les connaisseurs apprécieront les nombreux clins d’œil. Dire que le prochain tome sera déjà le dernier…


A lire également : 


On ne change pas une recette qui fonctionne, et ce deuxième tome reprend les bases posées au début de l’aventure et enrichit son univers. Quelques moments plus calmes parviennent à trancher avec une certaine noirceur, et certains thèmes résolument matures font plaisir, même s’ils sont traités de manière parfois expéditive. Cube Arts est un manga accrocheur, et la bonne surprise du premier tome est confirmée dans cette suite. Reste à voir ce que donnera le troisième et dernier tome, qui conclura (déjà !) l’aventure !


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *