Avis Manga Ki-oon : Tsugumi Project, bienvenue dans un Japon post-apocalyptique

 Un Japon post-apo dévasté, une mission militaire qui tourne mal, un soldat isolé qui tente de survivre, des menaces qui se profilent, sans oublier un coup de crayon ultra chouette : sur le papier, Tsugumi Project a tout pour plaire ! Ce Seinen, disponible en librairie et sur le site de Ki-oon le 4 juillet prochain, est déjà entre nos mains, et on vous donne notre avis sans plus attendre !


Synopsis : Léon, soldat d’élite d’une Europe militariste, est embarqué de force dans une expédition secrète. Dans un Japon en ruine, abandonné depuis plus de 200 ans, lui et ses compagnons d’infortune doivent récupérer une arme terrifiante. Son nom de code : Tsugumi. Tout ce qu’on sait d’elle, c’est que son potentiel de destruction est tel que le monde a préféré écraser l’archipel sous une pluie de bombes atomiques plutôt que de voir son développement mené à terme… Mais l’opération tourne court : l’avion s’écrase, et Léon se retrouve seul dans la baie de Tokyo. Affamé, à bout de forces, avec pour unique protection une combinaison antiradiations, il découvre vite que la métropole n’est pas aussi déserte que prévu… Sa course pour la survie commence !


Avis Manga Ki-oon : Tsugumi Project, bienvenue dans un Japon post-apocalyptique blog jeux video lageekroom


Après quelques pages en papier glacé et en couleurs, histoire de se mettre dans le bain, Tsugumi Project démarre son histoire tambour battant ! L’introduction, relativement courte, nous fait découvrir des soldats d’élite embarqués dans une expédition qui doit les ramener au Japon, plus de 200 ans après que le pays ait été abandonné suite à un bombardement atomique. Notre personnage principal s’appelle Léon, et celui-ci va rapidement se retrouver perdu dans ce Japon post-apocalyptique, privé de ses compagnons. Sa mission est capitale et notre soldat va tout faire pour la mener à bien… Mais tout ne sera pas aussi simple. Ce qui frappe d’entrée dans ce Seinen, c’est la qualité des dessins illustrant un Japon dévasté dans lequel la nature a repris ses droits. Les bâtiments immenses et majestueux sont envahis par la végétation quand ils ne sont pas complètement détruits, et on ne compte plus le nombre de carcasses de voitures dans les rues. A l’image d’un « The Last of Us » pour le jeu vidéo ou d’un « Je Suis Une Légende » pour le cinéma, Tsugumi Project met face à notre héros un monde de désolation. Léon va devoir survivre, et looter tout ce qu’il pourra pour se restaurer et s’habiller, mais surtout pour se protéger. Les menaces ne tardent pas à arriver, et le bestiaire proposé fait froid dans le dos. Notre héros va à de nombreuses reprises voir sa vie défiler devant ses yeux, mais une mystérieuse créature va venir lui prêter main forte… Et suivre ses faits et gestes. Les mystères s’accumulent et Léon se demande bien ce qu’il va devenir, et s’il pourra mener sa mission à son terme. Il ne sera rapidement plus seul, mais à qui peut-il réellement faire confiance ?


Avis Manga Ki-oon : Tsugumi Project, bienvenue dans un Japon post-apocalyptique blog jeux video lageekroom


L’histoire est réellement prenante et Léon est bien souvent démuni face à ce qui l’attend. L’immensité des paysages et des lieux contrastent avec des endroits plus cloisonnés, desquels il aura bien du mal à s’échapper. Le coup de crayon de l’auteur, ippatuest d’une grande qualité. Certains dessins explosent de détails et on passera de longues minutes à les décrypter. On sent que les mondes post-apo sont sa tasse de thé, et qu’il met tout son cœur à nous proposer des environnements les plus parlants possible. On s’y croit, et le chara design en remet une couche avec un bestiaire des plus réussis et des personnages qui parviennent à transmettre des émotions. Nous avons également particulièrement apprécié certains plans, en contre plongée ou en vue de dessus, qui créent un contraste assez saisissant entre l’immensité des lieux et la taille de notre personnage. On ne donne pas chère de la peau de Léon dans ce monde apocalyptique peuplé de créatures menaçantes, mais le soldat a plus d’un tour dans son sac. Il analyse les lieux, ses ennemis et leurs mouvements, et met en pratique toutes ses techniques de survie durement acquises. La progression dans l’histoire de Tsugumi Project ressemble beaucoup à un jeu vidéo : on découvre son environnement, on récupère des armes et des objets, puis on se prépare à affronter ses ennemis jusqu’à un boss plus coriace. Et il faut avouer que page après page, tout ceci fonctionne très bien ! Léon arrivera t’il au bout de sa mission et pourra t’il retrouver sa famille ? Nous le saurons plus tard, et il nous tarde de continuer l’aventure !


Avis Manga Ki-oon : Tsugumi Project, bienvenue dans un Japon post-apocalyptique blog jeux video lageekroom


Tsugumi Project est à nos yeux une réussite ! L’oeuvre d’ippatu est visuellement superbe, et nous propose une vision détaillée d’un Japon post-apo dans lequel la nature a repris ses droits. Les mystères sont bien présents, et quelques révélations commencent à arriver. Notre héros, Léon, aura fort à faire pour mener à bien sa mission, mais est-elle réellement ce qu’il croit ? Avec ses superbes dessins, son dynamisme et ses scènes d’action parfaitement lisibles, Tsugumi Project nous donne clairement ce qu’on attendait de lui. La lecture est agréable et on passera de longues minutes à décortiquer certaines illustrations tout au long de la petite heure nécessaire à en voir le bout. Notez enfin qu’une interview très intéressante et riche en infos est disponible en fin de manga. Nous ne pouvons que vous conseiller de découvrir Tsugumi Project, en vous rendant sur le site de Ki-oon, juste ici !


Lageekroom

Une pensée sur “Avis Manga Ki-oon : Tsugumi Project, bienvenue dans un Japon post-apocalyptique

  • 20 juin 2019 à 2 h 09 min
    Permalink

    Merci pour cette critique, seule que j’ai trouvé jusqu’à présent. Je pense l’acheter du coup 🙂

    Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *