Avis : Final Fantasy VII Remake – Material Ultimania, chez Mana Books

Mana Books n’en est pas à son premier ouvrage sur Final Fantasy VII Remake, et celui qui nous concerne aujourd’hui va vous en donner pour votre argent. Ce sont quasi 340 pages que vous allez pouvoir découvrir dans « Final Fantasy VII Remake – Material Ultimania », sorti le 16 septembre dernier chez l’éditeur. Nous avons eu la chance d’en recevoir un exemplaire, et il temps (après l’avoir savouré) de vous en parler !


Avis : Final Fantasy VII Remake - Material Ultimania, chez Mana Books lageekroom artbookDescriptif de l’éditeur : En 2020, Square Enix a ressuscité un jeu qui a marqué toute une génération et qui est la pierre angulaire d’une saga aux millions de joueurs : Final Fantasy VII. Cet épisode est tellement culte qu’on le pensait intouchable, et pourtant les équipes de développement ont réussi à enchanter le monde entier en réalisant un nouveau chef-d’œuvre avec le Remake. Dans cet ouvrage indispensable aux fans, vous retrouverez bon nombre d’éléments créés pour donner vie à Final Fantasy VII Remake : personnages, lieux, objets, ennemi, costumes, et bien plus encore, le tout agrémenté de commentaires des développeurs. Replongez dans cette histoire prenante et merveilleuse aux côtés de Cloud, Tifa et Aerith grâce à ce volume d’exception ! L’ouvrage est à découvrir sur le site de l’éditeur, à cette adresse.


Avis : Final Fantasy VII Remake - Material Ultimania, chez Mana Books lageekroom artbook


Attendu de très longue date par les fans, Final Fantasy VII Remake a enfin vu le jour le 20 avril 2020. C’est durant le premier confinement donc que nous avons pu découvrir ce remake, parfois grandiose, parfois pénible dans sa narration, en témoigne notre test sorti à cette occasion. Oui, certains chapitres étaient franchement pénibles à jouer, le jeu tombait parfois dans le remplissage à peine camouflé, mais la richesse de l’univers proposé, les personnages ou encore la direction artistique avaient su nous convaincre. Une richesse que l’on retrouve dans notre ouvrage du jour, qui va nous plonger (ou replonger) dans le jeu de Square Enix, dont nous attendons la suite avec impatience. D’ailleurs, si vous ne l’avez pas encore commencé, le DLC INTERmission, présent dans la version PlayStation 5 du jeu, est franchement sympathique. Bref, il est temps de revenir à nos moutons et à notre ouvrage du jour, qui s’est avéré riche et bourré d’infos !

« Final Fantasy VII Remake – Material Ultimania » pèse son poids, et pour cause, ce sont quasi 340 pages qui vous attendent, le tout bénéficiant d’une très belle qualité globale, avec un papier épais et une magnifique couverture cartonnée. Le bouquin en impose, et son contenu également, franchement colossal. L’ensemble se découpe en 5 parties : Œuvres visuelles, Concept arts, Feuilles de planification, Bande-son et Interviews des doubleuses et doubleurs, le tout regroupant de nombreux chapitres. Franchement, on ne sait pas vraiment où donner de la tête ni par où commencer, mais nous avons débuté notre découverte avec les présentations des personnages. On a affaire à de superbes illustrations et des commentaires de l’équipe, qui reviennent sur la création de nos héros et sur certaines décisions prises quant à leur design. On entre donc immédiatement dans le vif du sujet, avant d’enchaîner sur de très chouettes concept arts, détaillant une nouvelle fois certains personnages mais également les lieux traversés par le joueur (et tout ce qui touche à leur visuel) ou encore le bestiaire, les armes et les tenues. Regrouper tous ces visuels est assez incroyable, même s’il manque à nos yeux quelques grandes illustrations dans cette partie. On aurait aimé découvrir des décors en double page voire en page pleine, le tout étant qui plus est assez sombre. C’est logique étant donnée l’ambiance générale du jeu, mais on a parfois l’impression de ne pas profiter à 100% de ce qui nous est proposé. Rassurez-vous, ce sera le seul petit défaut de cet ouvrage, ultra généreux et qu’on a eu bien du mal à lâcher.

Ah si, il y a un autre petit bémol : certains textes sont franchement petits. Vous allez nous dire qu’on est bon pour porter des lunettes (et vous avez raison), mais il fallait le signaler. En même temps, les infos sont tellement nombreuses qu’il était sans aucun doute difficile de toutes les faire tenir ! Nous avons également beaucoup apprécié les documents préparatoires de l’univers du jeu, et sur tout ce qui touche à la bande-son. On entre totalement dans la conception du jeu, et on revit même certaines scènes marquantes en découvrant leur création. Les musiques nous reviennent même en tête, tandis que l’on découvre les interviews des doubleurs et des doubleuses, et même des partitions. Nous ne vous en dirons pas plus pour vous laisser découvrir l’ouvrage, vendu une quarantaine d’euros environ. Et lorsque l’on voit le travail réalisé et la quantité d’infos rassemblées, on se dit qu’on en a pour son argent et pour un paquet d’heures de découverte ! On vous laisse découvrir quelques photos de l’ouvrage, et on en profite pour remercier chaleureusement l’éditeur Mana Books pour cet envoi !


A lire également :


Avis : Final Fantasy VII Remake - Material Ultimania, chez Mana Books lageekroom artbook


Avis : Final Fantasy VII Remake - Material Ultimania, chez Mana Books lageekroom artbook


Avis : Final Fantasy VII Remake - Material Ultimania, chez Mana Books lageekroom artbook


Avis : Final Fantasy VII Remake - Material Ultimania, chez Mana Books lageekroom artbook


Avis : Final Fantasy VII Remake - Material Ultimania, chez Mana Books lageekroom artbook


Avis : Final Fantasy VII Remake - Material Ultimania, chez Mana Books lageekroom artbook


Avis : Final Fantasy VII Remake - Material Ultimania, chez Mana Books lageekroom artbook


Avis : Final Fantasy VII Remake - Material Ultimania, chez Mana Books lageekroom artbook


Avis : Final Fantasy VII Remake - Material Ultimania, chez Mana Books lageekroom artbook


Avis : Final Fantasy VII Remake - Material Ultimania, chez Mana Books lageekroom artbook


Avis : Final Fantasy VII Remake - Material Ultimania, chez Mana Books lageekroom artbook


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.