Avis Manga Meian : Masamune-kun’s Revenge – Tome 1

Le catalogue de l’éditeur Meian est très diversifié et permet de découvrir des séries comme « Gannibal » (enquête/horreur/suspense), « Unsung Cinderella » (milieu médical), ou encore « The Unwanted Undead Adventurer » (fantasy). Aujourd’hui, nous allons parler comédie romantique avec le premier tome de « Masamune-kun’s Revenge » sorti le 21 janvier dernier. Mais le manga de Hazuki Takeoka (au scénario) et de Tiv (au dessin) sait aborder des thèmes importants comme le harcèlement scolaire avec une certaine justesse. Ce premier tome est-il une réussite ? C’est ce que nous allons voir.


Avis Manga Meian : Masamune-kun's Revenge - Tome 1 blog manga lageekroomSynopsis : Huit ans après avoir été rejeté et surnommé  » Pieds-de-cochons  » par Aki Adagaki, Masamune est de retour pour se venger. Méconnaissable grâce à son régime extraordinaire et son nouveau nom de famille, le désormais  » bogosse  » n’a qu’un seul but : faire craquer Aki pour finalement la rejeter  » de la manière la plus jouissive possible.  » Nom du plan :  » Dead or Love « . Le mènera-t-il à exécution ? Ce premier tome est à découvrir sur le site de l’éditeur, à cette adresse.


Avis Manga Meian : Masamune-kun's Revenge - Tome 1 blog manga lageekroom


Pour la petite histoire, sachez que « Masamune-kun’s Revenge » est une série qui comporte 11 tomes qui a eu droit à une adaptation en anime par le studio Silver Link de 12 épisodes (disponible sur Crunchyroll). Ce premier tome s’intéresse à l’histoire de Masamune, un étudiant beau gosse, sportif, qui semble plaire à toutes les filles. Mais Masamune n’a pas toujours été comme ça, lui qui était surnommé « Pieds-de-cochons » quand il était gosse par Aki Adagaki. Son but est désormais de se venger de la jeune fille, 8 ans après ce traumatisme et après avoir passé toutes ces années difficiles auprès de son grand-père qui a tout fait pour qu’il puisse préparer sa vengeance. Son plan est simple : faire craquer Aki, qu’elle tombe amoureuse de lui en d’autres termes, pour qu’il puisse l’envoyer bouler et ainsi l’humilier comme il l’a été. Son plan a même un nom : « Dead or Love ». Masamune, qui a pris le nom de son grand-père pour garder l’anonymat, va donc commencer à glaner des informations sur la jeune fille pour mettre son plan à exécution. Seulement voilà, un « corbeau » s’invite à la fête, et Masamune reçoit une lettre, sur laquelle est marqué « Pieds-de-cochons ». Et c’est tout son passé qui lui revient en pleine face à ce moment là. Mais qui est courant ? Serait-ce Aki elle-même, ce qui ferait tomber son plan à l’eau ? On découvre dans ce premier tome quelques personnages importants, comme la jolie et maladroite Yoshino, totalement dévouée à Aki et répondant à toutes ses demandes. Des personnages souvent intéressants, et nettement moins clichés qu’on aurait pu le croire. Aki est par exemple souvent une peste, comme lorsqu’elle humilie publiquement un de ses camarades, mais son côté humain ressurgit parfois et elle en tombe pas dans la caricature. Quant à Masamune, s’il a effectivement envie de se venger, ses sentiments pourraient mettre des bâtons dans les roues de son plan pas si bien huilé que ça.

Ce premier tome aborde souvent un ton léger et un côté humoristique qui fonctionne bien, malgré les thèmes forts abordés. Car oui, il est question de harcèlement scolaire et de traumatismes dans ce premier tome, et l’enfance de Masamune n’a clairement pas été facile. Mais cela justifie-t-il une vengeance et de faire souffrir Aki ? On le comprend sur certains points, mais on aimerait également que les choses ne tournent pas au vinaigre. Si Masamune a souffert de son obésité étant petit, le culte de la beauté mis en avant aujourd’hui, affiché par un certain narcissisme de sa part, n’est guère mieux et souvent tourné en dérision. Le jeune homme souhaite avant tout se relever de ses anciennes humiliations, et l’ensemble n’est jamais banalisé par les auteurs. Au contraire, l’humour fait mouche et une certaine fraîcheur se dégage de ce premier volume et de ses personnages qui ne demandent qu’à être développés. « Masamune-kun’s Revenge » sait en tout cas les mettre en valeur, et ce premier tome propose même quelques rebondissements. Visuellement, le rendu est très bon, avec pas mal de grandes cases mettant en valeur nos héroïnes, arborant parfois un léger côté sexy. Le tout reste très fin et les expressions de Masamune (pas aussi sûr de lui qu’il ne veut le laisser entendre) donnent souvent le sourire.


A lire également :


S’il était légitime de craindre que cette histoire de vengeance d’un jeune homme traumatisé par son bourreau ait une morale un peu douteuse, il n’en est rien. Ce premier tome de « Masamune-kun’s Revenge » parvient en effet à parler de sujets forts tout en les traitant avec une certaine légèreté, empêchant l’ensemble de tomber dans le cliché. L’histoire se met doucement en place mais les personnages sont déjà intéressants et quelques rebondissements s’invitent à la fête. On ne tombe pas dans la moquerie facile  avec ce premier tome qui fait preuve de justesse, et il nous tarde de découvrir la suite. On notera que le tome 2 est sorti en même temps que le premier, et que le troisième sera disponible dès le 24 mars prochain.


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.