Avis BD Urban Comics : Life Is Strange, Tome 1 : L’Effet Papillon

Si vous nous suivez depuis quelques temps, vous savez sans aucun doute que nous aimons profondément Life Is Strange, jeu narratif développé par nos amis français de chez Dontnod. Alors que le deuxième opus n’est pas encore terminé, la BD qui nous intéresse aujourd’hui revient sur la toute première histoire parue en jeu vidéo, à savoir celle de Max et Chloé. Plus précisément, Life Is Strange Tome 1 : L’Effet Papillon est la suite du premier jeu vidéo, et se déroule après la catastrophe qui a ravagé Arcadia Bay (une des 2 fins du jeu). Que sont devenues nos 2 héroïnes ? On vous en parle sans plus attendre !


Avis BD Urban Comics : Life Is Strange, Tome 1 : L'Effet PapillonSynopsis : Max et Chloé se sont enfuies et ont laissé derrière elles Arcadia Bay et ses habitants après la catastrophe qui a ravagé la ville. Ensemble, elles tentent de recommencer leur vie, de se faire de nouveaux amis. Mais est-il réellement possible de tout laisser derrière soi ? Max a-t-elle fait le bon choix ? Les deux amies vont devoir affronter leur passé afin d’aller de l’avant, mais leur aventure va leur réserver quelques surprises.


Avis BD Urban Comics : Life Is Strange, Tome 1 : L'Effet Papillon


Lorsque nous avons terminé Life Is Strange, de nombreuses émotions se percutaient dans notre tête ! Ce jeu narratif nous a touchés, et sa mise en scène, ses dialogues et ses personnages en font une oeuvre réussie qui a marqué de nombreux joueurs (nous en parlons d’ailleurs dans ce dossier). Retrouver Max et Chloé est donc un réel plaisir, et cette BD se déroule un an après les événements tragiques d’Arcadia Bay. Les 2 filles sont désormais à Seattle et tentent de refaire leur vie. Elles ont rencontré de nouveaux amis et tout semble bien se dérouler, mais le passé est bien difficile à oublier. Quelque chose cloche, et il semblerait qu’un pèlerinage à Arcadia Bay soit nécessaire pour enfin faire le deuil de tous les événements vécus il y a un an. Max n’utilise plus son pouvoir pour remonter le temps et préserve ainsi sa santé, mais des choses étranges recommencent à se produire. Bug temporel, hallucination, flashback ? Le mystère reste entier.


Avis BD Urban Comics : Life Is Strange, Tome 1 : L'Effet Papillon


Max et Chloé se rendent donc de nouveau à Arcadia Bay, et la ville détruite est en cours de rénovation. Mais les visions s’accumulent, et même Chloé semble les voir. On découvre des séquences qui ressemblent à des réalités temporelles, sans doute déclenchées par les actions de Max dans le passé. Un peu à l’image du claquement de doigt de Thanos dans le dernier Avengers, l’univers de Life Is Strange a été chamboulé et les filles commencent à en réaliser les conséquences. Nous ne vous en dirons pas plus pour ne pas vous gâcher les surprises, mais nous avons trouvé cette suite plutôt bien écrite. C’est une bonne surprise de notre côté, car les scénarios tournant autour du voyage dans le temps ou des réalités alternatives sont toujours un peu délicats à mettre en scène. Les auteurs Emma Vieceli (scénario) et Claudia Leonardi (dessins) ont bien géré les choses, malgré un début un peu longuet et des nouveaux personnages pas forcément intéressants. Ce premier tome pose les bases et la narration n’en est qu’à ses débuts.

C’est clairement le destin et l’histoire de Max et Chloé qui nous intéressent le plus, et de côté là, nous sommes servis. On retrouve au passage quelques têtes et lieux connus, et certains dessins parviennent à dégager une certaine émotion. Le coup de crayon est de qualité, et on reconnaît sans problème nos personnages préférés, bien que la transition jeu vidéo / BD pourra en surprendre certains. Le découpage est aéré et rend la lecture agréable, le tout étant également coloré sans tomber dans l’excès, n’oubliant pas que l’ambiance est souvent grave et pesante. On trouvera également de belles illustrations en plein page, servant notamment de transition entre les chapitres. La fin de l’ouvrage réserve de belles choses également, allant de couvertures alternatives à des illustrations tirées du jeu vidéo. L’univers de Life Is Strange est, on peut le dire, parfaitement transposé.


Avis BD Urban Comics : Life Is Strange, Tome 1 : L'Effet Papillon


Ce premier tome de la BD Life Is Strange intitulé L’Effet Papillon porte bien son nom, et les premiers actes engendrent déjà de grandes conséquences. Le plaisir de retrouver Max et Chloé est là, et malgré un début un peu longuet, l’histoire prend rapidement ses marques et gagne en épaisseur. L’ambiance est excellente, et certaines illustrations arrivent à communiquer de chouettes émotions. Tout n’est pas parfait, et certains personnages sont peu intéressants, mais les prises de risque fonctionnent bien ! Jouer avec le temps et les réalités alternatives n’est pas chose aisée, et les auteurs s’en sortent à merveille. Nous attendrons la suite avant de nous emballer complètement, mais le résultat est pour le moment très bon.


Découvrez Life Is Strange sur le site d’Urban Comics en cliquant ici !



Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *