Avis Manga Glénat : Ender Geister – Tome 3

Après 2 premiers tomes franchement réussis et souvent jouissifs malgré un poil de classicisme, la série « Ender Geister » fait son retour aux éditions Glénat le 19 avril 2023 avec un troisième volume que nous attendions avec impatience. « Ender Geister », c’est du pur divertissement, un mélange d’humour et de violence qui fonctionne bien, et des personnages bien badass ! Il ne manquait à nos yeux que quelques surprises et rebondissements pour parfaire le tout : est-ce le cas dans ce tome 3 ? C’est ce que nous allons voir !


Avis Manga Glénat : Ender Geister tome 3Synopsis : Une fois son sceau brisé par une tueuse professionnelle du nom de “Nue”, Akira se transforme en un être démoniaque doté d’une violence inouïe. Devenu incapable de discerner ses alliés de ses ennemis et déversant sa violence sur tout ce qui bouge, l’exorciste finit même par s’en prendre à sa partenaire Chikage ! Mais c’est en Afrique, à Johannesbourg, que tout à débuté dix ans plus tôt, lorsqu’un démon a pris possession du jeune mercenaire Akira Kurosawa…


Avis Manga Glénat : Ender Geister tome 3


« Depuis ce jour, je suis obligé de chasser des démons si je ne veux pas mourir. Un peu comme Jason Statham dans Hyper Tension 2 »

Le combat contre Nue a mal tourné pour Akira, c’est le moins que l’on puisse dire. Notre héros s’est mangé un tir de fusil à pompe à bout portant, ce qui a brisé son mystérieux sceau. Désormais transformé, Akira semble inarrêtable, et s’en prend à tout ce qui bouge, amis comme ennemis. Il fonce même sur Chikage, sa partenaire, qui en bavait déjà bien assez face à son adversaire ! Heureusement, le boss de l’agence d’exorcistes débarque et compte bien procéder à un nouveau scellage, même si la consigne était d’éliminer Akira avant qu’il ne retrouve l’intégralité de ses pouvoirs. Mais vous vous en doutez, notre héros ne peut pas mourir comme ça, et le patron va procéder à un scellage risqué mais nécessaire. Une nouvelle fois, Takashi Yomoyama se régale, et nous avec, avec des dessins percutants, violents, et bourrés de détails. Ce tome 3 démarre sur les chapeaux de roue, mais Akira et Chikage, désormais tirés d’affaire, ne doivent pas perdre de vue leur mission principale : enquêter sur la source du pilier des ténèbres. Mais avec des tueurs professionnels aux trousses, cela ne sera pas une mince affaire, d’autant qu’une mission supplémentaire vient se greffer à tout ça. De nouveaux personnages font leur apparition dans ce tome 3, qui va, dans sa deuxième partie, nous proposer un flashback vraiment intéressant.

On se retrouve en effet en Afrique, aux côtés d’Akira et des forces spéciales de l’armée Allemande. Leur but ? Mettre la main sur une relique cachée dans des ruines. Rien de bien original me direz-vous, et il faut une nouvelle fois avouer que le manga de Takashi Yomoyama n’est pas un modèle d’originalité. Mais qu’importe, car il reste divertissant, nous en donnant pour notre argent en termes d’action, de références au cinéma (avec des chapitres reprenant les noms de films divers et variés) ou de violence (même s’il se lit clairement trop vite). Pour accéder aux ruines, il va falloir négocier avec les locaux, et participer à un combat qui s’annonce bien bourrin. L’ambiance de Resident Evil 5 est présente tout au long de cette seconde moitié de tome, avec un personnage rappelant le mythique Albert Wesker ! C’est également l’occasion d’en découvrir davantage sur le passé d’Akira, et ce qui l’a transformé. Le rythme et l’intérêt sont relancés, et on s’éclate plutôt bien dans ce nouveau volume, malgré, on le répète, un certain manque d’originalité. On ne peut s’empêcher de penser à « Jagaaan » en lisant « Ender Geister », et la comparaison est difficile à éviter. La manga de Takashi Yomoyama opte néanmoins pour un ton plus léger, moins trash (malgré quelques plans sexy et pas mal de violence), et finalement plus « grand public ». Cela n’enlève en rien ses qualités, et nous avons vraiment hâte de découvrir la suite !


A lire également : 


Lageekroom

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This function has been disabled for Lageekroom.

error: Content is protected !!